Enquête participative : expériences d’accessibilité alimentaire en AMAP

Comme de plus en plus d’AMAP et de réseaux d’AMAP s’engagent dans l’action ou sont en recherche de repères pour agir, le groupe de travail Accessibilité alimentaire du MIRAMAP a décidé d’aller plus loin en animant une recherche-action inter-régionale en collaboration Bénédicte Bonzi, anthropologue. La première phase est une enquête-action se déroulant de février à avril 2022 qui alimentera la création d’un guide pédagogique et d’un module de formation dont une version en ligne sera ensuite proposée !

Objectifs de l’enquête

Trois objectifs sont visés dans cette phase d’enquête-action qui nous permettrons d’élaborer des propositions et ressources pédagogiques adaptées aux besoins et enjeux :

  • Mieux repérer et qualifier les différentes formes et modes d’actions qu’engagent les AMAP et les réseaux d’AMAP dans les territoires.
  • Mieux identifier les facteurs qui favorisent ou fragilisent la participation des personnes ou familles – les premiers concernées – et les facteurs qui favorisent ou fragilisent pérennisation de ces pratiques et initiatives collectives en AMAP. Pour cela, l’enquête cherche à appréhender les conditions dans lesquelles ces projets en AMAP émergent, se mettent en œuvre, évoluent, se renforcent ou les difficultés qu’elles rencontrent. Une attention sera aussi portée sur les modèles économiques et juridiques de ces initiatives collectives.
  • Interroger les dynamiques partenariales entre les AMAP ou les réseaux d’AMAP et des organisations sociales ou de lutte contre la pauvreté, organisations publiques ou privées, et le rôle de l’accompagnement par les réseaux d’AMAP pour ensuite proposer des évolutions des pratiques d’accompagnement de ces initiatives collectives.

Notre approche de ‘recherche-action’

Cette recherche-action se base principalement sur l’expérience et le vécu de membres d’AMAP et de réseaux d’AMAP (amapiens, paysans, équipe bénévole ou salariées des réseaux d’AMAP) ayant engagées des actions collectives en faveur de la lutte contre la précarité alimentaire dans leur AMAP, sur leur territoire, dans leur réseau d’AMAP…

Un petit ‘groupe-projet’ rassemblant des membres du groupe de travail et Bénédicte Bonzi a concocté une méthode pour recueillir des retours d’expériences, approche qui se veut ouverte, dynamique et participative.

Qui dit enquête, dit interviews… Mais pas que ! En effet, il existe différentes manières de nourrir une recherche-action. Nous portons donc ici une invitation à rejoindre une dynamique collective !

Retrouvez ci-dessous le Kit d’enquête participative – Méthodes et outils pour recueillir des expériences d’accessibilité alimentaire en AMAP, avec les différentes actions possibles pour participer à cette collecte d’expériences, ainsi qu’un guide d’entretien.

Retour en haut