Agir pour une agriculture alternative
mouvement interregional des Amap
Accueil » MIRAMAP » Les réseaux adhérents » Réseau des AMAP de Haute Normandie

Réseau des AMAP de Haute Normandie

Nom : Réseau régional des Amap de Haute-Normandie

Région : Haute-Normandie

Adresse siège  : 340, rue des 4 amis – 76230 Bois-Guillaume

Courriel : contact@reseau-amap-hn.com

Site Internet : http://www.reseau-amap-hn.com/

Statut  : association loi 1901

Date de création  : 24 avril 2010, à Elbeuf

Nombre de salariés : zéro salarié, mais un budget permettant de faire travailler des prestataires

Nombre d’administrateurs : 12

Nombre d’AMAP sur le territoire : 49

Répartition des AMAP dans les départements : 15 dans l’eure et 34 en seine-maritime

Historique

En 2004, la première AMAP a été créé à Rouen, suite à une présentation faite par une personne faisant partie des Défis ruraux. Après un an de réunions, nous avons pu définir le cahier des charges, l’engagement et le contrat qui nous liait avec notre producteur. Depuis, les amap se sont essaimées autour de Rouen et d’autres se sont créées en même temps sur le territoire, à Pont Audemer, Evreux ! A partir de 2007, les amap se sont rencontrées et le 24 avril 2010, à Elbeuf, 12 Amap de Haute-Normandie (groupes de consom’acteurs et producteurs) ont adopté les statuts de l’association loi 1901 créant le Réseau des Amap de Haute-Normandie.
Développement
Depuis les AMAP en Haute-Normandie sont passées de 3 à bientôt 50 structures ! Les AMAP ont diversifié leurs contrats : viande, fromage, œufs, volaille, pain, produits de la pomme, miel, sirops et confitures, fruits..

Partenariats financiers

Le réseau haut-normand est soutenue par : La Fondation de France et par un dispositif européen (FSE).

Autres partenariats

Le réseau haut-normand est principalement pour l’instant en lien avec Terre de lien.

Mode d’organisation

Le conseil d’administration est organisé en 3 collèges : collèges des AMAP, des producteurs, des partenaires. Mais seul le premier pour l’instant est bien fourni !

Spécificités, problématiques

Comme partout sur le territoire la Haute-Normandie est durement touchée par la disparition des terres agricoles et par là même des exploitations agricoles de petites et moyennes dimensions, mais aussi le cout des terres. Les filières de formation en agriculture biologique font particulièrement défaut.