Agir pour une agriculture alternative
mouvement interregional des Amap
Accueil » Nos chantiers » Finances solidaires » Quelques actualités relatives au thème des finances solidaires au service d’une autre agriculture

Quelques actualités relatives au thème des finances solidaires au service d’une autre agriculture

Le 25 novembre 2015, le MIRAMAP était présent lors d’une journée d’échange sur le thème de « la place de la finance participative dans les projets agricoles et de développement rural  » organisée par l’ADIR et la FNCIVAM. Rassemblant des adhérent-es, administrateur-ices et salarié-es de nombreux réseaux partenaires, ainsi que La Nef, la plateforme BlueBees, des acteurs de la formation et de la recherche, les échanges, informations, retour d’expérimentations et autres regards croisés furent très enrichissants !

Dans un contexte de recherche de nouveaux financements, tant par des porteurs de projets que nos réseaux, ainsi que de communication et sensibilisation plus large des alternatives, le fort développement de la finance participative (crowdfinding) nous interpelle et entraîne de nombreux questionnements. Notamment : quelles solidarités(partage des risques, inscription des projets et des participant-es dans une approche globale, mettant en avant nos interdépendances,etc.) ? Bref, quelles valeurs portées actuellement, et comment pourraient être portées celles de nos réseaux, celles des AMAP,avec ces outils en développement tous azimut ? Comment s’assurer que l’économie soit bien mise au service de nos projets et non l’inverse ?

Un point d’attention  avoir : la finance participative utilise des éléments de langage de la finance solidaire mais n’en a pas nécessairement les valeurs et principes.

Et pour prendre l’exemple des travaux du MIRAMAP sur la finance solidaire : pourrait-on croiser l’approche des cagnottes solidaires avec celle des plateformes de crowdfunding ? Si oui, comment ?

Voici donc de complexes et passionnantes questions  aborder...

Comme le suggérait cette journée d’échange, approfondir les relations entre réseaux de soutien  l’agriculture alternative, paysanne, biologique et citoyenne, et les initiatives de finances solidaires, pourrait être une démarche propice aux synergies sur le sujet !

A lire : le dossier sur le sujet dans le numéro de décembre de Transrural Initiatives