Agir pour une agriculture alternative
mouvement interregional des Amap
Accueil » Nos chantiers » Chantier ’Accessibilité alimentaire et pratiques en AMAP’ » Note de récolte d’expériences en AMAP et en réseaux d’AMAP en faveur de l’accessibilité alimentaire # 1

Note de récolte d’expériences en AMAP et en réseaux d’AMAP en faveur de l’accessibilité alimentaire # 1

Cette note vise à partager des initiatives en AMAP et de réseaux d’AMAP autour de l’objectif de permettre l’accès à une alimentation de qualité pour toutes et tous  ; expériences recueillies depuis début 2020 grâce aux témoignages d’amapien.nes et membres de réseaux lors des nombreux échanges interrégionaux, via des comptes-rendus, article de réseaux d’AMAP ou via les formulaires d’inscription au cycle de web-rdv.

Par ordre alphabétique des régions : Auvergne-Rhône-Alpes / Bretagne / Haut-de-France / ile de France / Loraine / PACA.

Certaines initiatives ont déjà fait l’objet de fiches expériences qui permettent d’approfondir la connaissance de ces démarches et faciliter leur partage. D’autres fiches sont en cours de réalisation.
Nous tissons des liens avec des membres d’AMAP et réseaux d’AMAP en Bretagne, Normandie, Nouvelle Aquitaine, Pays-Basque pour savoir ce qu’il se passe dans ces coins-là ! Plus d’info dans la prochaine ’note de récolte d’expériences’ !
07.12.2020

Contribuez à ce chantier :
Vous aussi partagez vos actions en témoignant directement en ligne par exemple, que nous puissions au fur et à mesure enrichir cet état des lieux et progressivement analyser, croiser et en retirer des enseignements partageables (projet de guide pour 2021).

Région AuRA

INITIATIVES EN AMAP

  • Différents prix des paniers à l’AMAPopote lyonnaise (69) Témoignage de Bénédicte le 8.02.202010  : Mise en place d’un double tarif de paniers dans l’AMAP= réduit et solidaire. Les amapiens choisissent leur contrat d’eux-mêmes. C’est déclaratif (difficulté à savoir qui prend ces paniers). Retours  : Environ 1/3 de personnes en contrat tarif réduit pour 2/3 de personnes en tarif plein. Dernière AG  : une remontée de personnes demandant à avoir des informations pour choisir le contrat (ex  : pour personnes non imposables). Nécessité de resserrer les liens avec le centre social qui accueille la livraison de l’AMAP.
  • Des contrats solidaires aux Paniers de la Côtière Montage d’un partenariat avec le Secours Catholique (01) Fiche expérience réalisée par le Réseau des AMAP Aura  : Suite à une réflexion sur la manière de rendre accessibles les produits paysans à des ménages précaires, l’AMAP des Paniers de la Côtière (Ain) a décidé d’expérimenter un partenariat avec le Secours Catholique. Ainsi, depuis 2019, l’AMAP finance deux contrats légumes pour des ménages en situation de précarité.
  • Partenariat entre AMAP drômoise et Restos du Cœur Pour une alimentation de qualité accessible à tous ! (26) Fiche expérience réalisée par le Réseau des AMAP Aura  : L’AMAP de la Tricastine a mis en place un partenariat tacite avec les Restos du cœur. L’objectif : financer 2 paniers de légumes hebdomadaires pendant les 18 semaines d’activité des Restos du Cœur. Le maraîcher livre une fois par mois l’équivalent des légumes achetés par l’AMAP en cagettes de légumes. Ces légumes sont utilisés par les Restos du cœur pour cuisiner et servir des repas chauds auprès des personnes en situation de précarité alimentaire.
  • AMAP SOLIDAIRE – l’inter-solidarité amapienne. Comment lutter contre la précarité en AMAP ? (38) Fiche expérience réalisée par le Réseau des AMAP de l’Isère  :   A Seyssinet –Pariset, petite commune limitrophe de Grenoble dans l’Isère, l’AMAP Pour Tous fait vivre depuis sa création, un système de solidarité qui permet à des familles en précarité de faire partie de l’AMAP, à la vie de l’association et de payer leurs paniers moins chers que le tarif initial. Dès le départ, des amapien.ne.s ont proposé de mettre en place une collecte de dons pour co-financer des paniers et permettre à des familles en précarité de participer à l’AMAP.
  • ODAMAP (74) Témoignage de Sonia dans le formulaire d’inscription au cycle  : Avec Matt, un de nos maraichers, on va décrire notre processus de prix de panier solidaire (et en partage de récoltes).
  • AMAP de Villars (42) Témoignage de Pascale dans le formulaire d’inscription au cycle  : Il y a 3 ans nous avons mis en place une action avec le secours populaire de notre petite ville : grâce à des dons d’amapiens collectés lors de la prise d’adhésion, nous avons pu ajouter 2 ou 3 fois dans l’année des légumes de nos producteurs au colis alimentaire distribué à des familles de la commune. Nous souhaitons faire évoluer ce partenariat et sommes en cours de mise en place d’une nouvelle formule avec l’aide du réseau AMAP AURA pour accompagner une famille qui va devenir "amapienne". A suivre...

SOUS-THEME  : AMAP ET JEUNES
AMAP au campus

  • Au cœur de la gouvernance d’une AMAP étudiante, la Distrib des Gros Colis (69) Fiche expérience réalisée par le Réseau des AMAP Aura  : La Distrib des Gros Colisest une AMAP créée et gérée par et pour les étudiants lyonnais. Présente sur plusieurs campus, son lieu de livraison, la Maison des Etudiants, se veut central et connu de tous les étudiants. Elle se questionne aujourd’hui sur sa gouvernance et son organisation interne. Cette fiche locale d’expérience a pour objectif d’apporter des informations sur le fonctionnement de cette AMAP particulière.

ACTIONS EN RÉSEAU

  • Réseau des AMAP AuRA A partir du témoignage de Bénédicte et Maryse le 21 10 202012 : Depuis 2019, l’accessibilité est un objet de travail au réseau. Un premier travail a consisté à recueillir des expériences de différentes formes d’actions dans les AMAP du territoire et réaliser des fiches expériences.  L’équipe a consulté d’autres réseaux notamment dans les HdF et les Paniers marseillais pour s’inspirer des actions d’accompagnement qu’ils mettaient en place. Depuis quelques mois, le réseau a lancé des expérimentations et accompagnements d’AMAP : appui de 5 AMAP en partenariat avec des structures sociales pour inclure des personnes de ces structures, avec une recherche de co-financement des paniers. Le réseau a également accompagné la création d’une nouvelle AMAP avec la Fédération du Secours populaire du Rhône. 30 étudiants et familles y sont devenus Amapien.nes et viennent s’y approvisionner chaque semaine, moyennant un cofinancement du contrat. La dimension partenariale de ces projets est importante pour le réseau AMAP AURA qui a mis en place des conventions de partenariat avec la Fédération du Secours populaire du Rhône et le Secours catholique régional. Enfin, le réseau porte aussi de nombreuses actions de sensibilisation/action auprès des plus jeunes avec notamment l’appui à la création d’AMAP dans des collèges, s’inscrivant alors dans une approche pédagogique et associant les élèves et l’ensemble de la communauté éducative (parents et enseignants). Il y a par exemple un projet de création d’AMAP dans un collège de la périphérie de Lyon ; la question du prix des paniers se pose fortement pour prendre en compte les différences de revenus des futurs amapiens (vers un double tarif ?).

En savoir + sur le site du Réseau, sur les pages  :
> ‘Accessibilité alimentaire’ > https://amap-aura.org/accessibilite-alimentaire/
> ‘Alimentation des jeunes’ > https://amap-aura.org/sensibilisation-alimentation-des-jeunes/

  • Réseau des AMAP de l’Isère Témoignage Chloé dans le formulaire d’inscription au cycle  : En fonction de la suite donnée à un projet initié en Isère pendant la crise sanitaire, nous pouvons imaginer présenter cette initiative : il s’agit de paniers solidaires qui ont été proposés gratuitement à des familles en situation de précarité alimentaire, en partenariat avec la CAF de l’Isère (qui finançait les paniers). Une AMAP est en cours de création pour poursuivre ce projet et impliquer financièrement les familles dans le processus.

En savoir + sur le site du Réseau, sur la page  :
> ‘2020 – Des AMAP solidaires pour lutter contre la précarité alimentaire’ > https://reseauisere.amap-aura.org/2020/03/30/agir-contre-la-precarite-alimentaire-en-amap/#more-1318

Région Bretagne

INITIATIVES EN AMAP

  • Témoignage de Céline du réseau des AMAP d’Armorique, le 21 10 202150  : en tant qu’amapienne depuis 7 ans je me se pose la question, car je le fais moi-même pour que ça fasse moins cher. Comment ouvrir l’AMAP à des personnes en besoin. Pour info l’AMAP a été sollicité par la Mairie pour des paniers solidaires. On le fait qu’à la demande. Il y a des années où on accompagne des familles et des années non. Comment aller plus loin  ?

Région des Hauts de France

ACTIONS EN RÉSEAU

  • Réseau des AMAP des Hauts-de-France Témoignage de Zoé le 7.04.202013  : Projet P.A.N.I.E.R.S lancé en HdF avec Bio / Anges gardins / réseau d’AMAP. Objectifs généraux pour l’accessibilité alimentaire. Création d’un fonds de dotation en 2019. Programme National Alimentation 2018. Travail avec partenaires sociaux du territoire et animation. En AMAP, pas mal d’initiatives. Expérience sur le terrain dans des territoires : associer des personnes à petits budgets dans les AMAP avec aide et cofinancement de paniers.

En savoir +
- Site du Réseau et page ‘AMAP pour tous’ > https://www.amap-hdf.org/espace-amap/
- La Fiche expérience Projet P.A.N.I.E.R.S. : Pour un Accès à une Nourriture Inclusive, Écologique, Régionale et Solidaire Agir collectivement contre la précarité alimentaire dans les Hauts-de-France > https://amapartage.fr/images/imagesCK/files/ressources/cont2/f68_fiche-experience-dispositif-paniers_hauts_de_france.pdf

Région Ile de France

INITIATIVES EN AMAP

  • AMAP Ménilmontant (Paris) Témoignage le 8.02.2020 1 lors de la Rencontre nationale des AMAP : un tarif social a été mis en place, avec 20% du prix du panier pris en charge par les frais d’adhésion à l’AMAP. Il n’y a pas de partenariat spécifique avec les acteurs locaux (CCAS, association locale ou autre). La décision a été prise en bureau pour rendre l’AMAP accessible à des ménages à petits budgets. Difficulté rencontrée  : peu de succès du dispositif, peu de personnes ont souhaité prendre ce tarif. On note un malaise ressenti par les amapiens de proposer à certaines personnes ciblées. Les questions du choix des personnes et des formes de communication à mener reste posées.
  • AMAP La Courgette Solidaire aux Lilas - 93 Témoignage d’Amandine le 8 04 20202 lors du 1er confinement : sur les retours d’expérience avant la crise et pendant la crise : dans l’AMAP à laquelle je participe (La Courgette Solidaire aux Lilas - 93), nous finançons déjà depuis des années des paniers solidaires (2 paniers par distribution de nos deux maraîchers qui sont livrés au Resto du Cœur et au Secours Populaire). Nous finançons ces paniers grâce à nos adhérents "intermittents", ce sont des adhérents à l’association qui ne sont pas engagés auprès des producteurs, mais qui peuvent venir en fin de distribution racheter les paniers qui n’ont pas été récupérés. Le panier est donc payé deux fois : au producteur par l’adhérent au contrat et à l’association par l’intermittent. C’est ce dernier qui permet de financer la caisse de solidarité qui paie au producteur les 2 paniers hebdomadaires commandés par La Courgette Solidaire et donnés aux associations. En ce moment, les paniers solidaires et les paniers non récupérés sont tous donnés à un hôtel social qui accueille plusieurs familles confinées, sans ressources. Les familles sont donc ravies de récupérer pleins de légumes pour cuisiner.

ACTIONS EN RÉSEAU

  • Réseau des AMAP d’Ile de France A partir du témoignage de Noémie le 21 10 20204 lors d’une réunion d’échange (2ème confinement) : Le réseau des AMAP d’IDF a fait le choix de consacrer du temps sur ce sujet en 2020-2021 après les ateliers déconfinés du 1er confinement où s’échangeaient de nombreuses initiatives en la matière et après avoir déjà travaillé il y a 2 ans sur un premier recensement d’initiatives. Le réseau des AMAP IDF a lancé un GT régional pour mobiliser et fédérer dans le territoire et renforcer le suivi de créations d’AMAP dans un quartier populaire ou d’AMAP qui recherchent des co-financements de paniers pour des foyers modestes auprès de collectivités locales ou encore appuyer des dynamiques collectives autour de ces enjeux-là qui émergent dans certains territoires. Par ailleurs, un stage d’étude débutera en février 2021 pour mieux connaitre la sociologie des amapien.nes : Qui sont-ils ? Qui sont-elles ? Leur genre, leur milieu social, leur rapport à l’écologie, l’alimentation, les questions sociales, leurs motivations à être en AMAP... Un socle de connaissance qui devra nous permettre de nourrir les expérimentations sur l’accessibilité alimentaire d’une part, et comprendre les mécanismes liés au genre afin d’aller vers une meilleure prise en compte de l’égalité femme-homme dans les groupes.

En savoir + sur le site du Réseau, sur la page  :
> L’article  de 2018, Paniers solidaires, dons de paniers … tour d’horizon des pratiques franciliennes  : http://www.amap-idf.org/paniers_solidaire_dons_paniers_tour_horizon_p_123-actu_170.php

Ancienne région : Loraine

INITIATIVES EN AMAP

  • Les AMAP de l’association GASPAR Témoignage d’Émilie dans le formulaire d’inscription au cycle  : L’association GASPAR qui porte 3 AMAP à Nancy : légumes, pain et fruits + commandes groupées (commerce équitable, bière, huile...) a organisé un appel au don auprès de ses adhérents pendant le 1er confinement afin de participer à l’opération "Paniers solaires". Coordonnée par le Réseau des Jardins Participatifs du Plateau de Haye, cette action a été organisée avec la Maison des Solidarités du Plateau (assistantes sociales), l’association FAM’Activ (asso de femmes) et Doxa Vita (étudiants qui organisent des rencontres autour du livre chaque année sur le Plateau) et Lortie (jardin de cocagne). Les 500 € récoltés ont complété les apports de chaque asso et permettent encore de financer ou co-financer des paniers de légumes pour les personnes/familles identifiées par les AS car pas ou peu couvertes par l’aide alimentaire (résidents foyer ARS et habitants). Le partenariat récent avec Lortie qui propose des paniers à 2.50 € permet d’envisager une forme de pérennisation de cette solidarité entre amapiens et personnes précaires. Nous imaginons une tarification différenciée pour la prochaine saison légumes et fruits 2021-2022 : un panier classique et un panier 1 € plus cher, soit une 50aine d’€ de don annuel pour financer des paniers solidaires.

Région PACA

INITIATIVES EN AMAP

  • AMAP à Vapeur (Avignon)  Témoignage de François le 8.02.2020 5 lors de la Rencontre Nationale des AMAP : Pour travailler sur le prix, il faut aussi travailler sur le modèle alimentaire et sur le «   manger différemment   ». Quelques amapiennes ont lancé un atelier cuisine avec un centre social qui a été très positif en termes de convivialité et sensibilisation, sans culpabilisation. Comment   ?
    - Valorisation des savoir-faire des uns et autres en cuisine   ;
    - Faire ensemble, cuisiner ensemble   : tout le monde sur un même pied d’égalité   ;
    - Convivialité et dégustation ensemble.

Témoignage de Christine le 8 04 20206 lors d’une réunion d’échange interrégional au 1er confinement : on a fait choix de ne pas demander de financement. Par rapport aux ’panier restants’, on est en lien avec une asso locale aide aux migrants (Rose Merta) et des habitants en besoin viennent aussi les récupérer. On a une ‘caisse d’abondance’ qui sert à cofinancer des paniers pour des amapiens précaires ou soutien aux paysans en besoin. On la finance par des apéros-dinatoires. On a créé avec les amis de l’AMAP à vapeur, des ateliers nutrition avec un médecin de l’AMAP… renouvelé sur 1 an.
Idée de paniers suspendus : on l’a laissé tomber
On a beaucoup de nouvelles demandes donc mise en place dans l’AMAP d’un système de panier 1 semaine sur 2  : ce qui permet de livrer 20 personnes au lieu de 10. On pouvait prendre que 10 personnes de plus car la production démarre juste et on ne veut pas mettre en difficulté le paysan, ou réduire trop les paniers.

  • Les Paniers de Gibbes (Marseille, 13) Voir ci-dessous les actions des Paniers Marseillais

ACTIONS EN RÉSEAU

  • Les Paniers Marseillais (PAMA)   Synthèse des nombreux échanges que nous avons eus cette année avec Philippe et Agnès : Pour résumer, les Paniers Marseillais et le Secours Populaire à Marseille ont accompagné la création d’une AMAP depuis 2018 avec 40 familles ‘bénéficiaires du don alimentaire’ du Secours Populaire. Les familles s’engagent sur 6 mois et contribuent financièrement aux paniers à hauteur de 3€ (18€ prix du panier). Le Secours Populaire collecte auprès des familles leur contribution chaque mois, prenant ainsi en compte les réalités budgétaires de ces familles précaires. En parallèle, il assure une régularité de paiement au paysan en le pré-payant chaque début de mois. Les PAMA et le Secours populaire démarchent ensemble des financements privés, recueillis auprès de fondations et auprès des membres des PAMA (Campagne Adopte un panier !). Le Secours Populaire et quelques adhérents des PAMA, accompagnent toute l’année ces familles avec des ateliers cuisines, visites de fermes, repas partagés,… favorisant une dynamique collective.

Projet 2020-2021 : Après deux ans d’expérience dans cette AMAP, et compte tenu des besoins de nombreuses familles dans le territoire, les PAMA travaillent à développer l’inclusion de familles orientées par le Secours populaire au sein des groupes existants (Paniers de quartier) à Marseille. A venir : une fiche expérience !

En savoir + sur le site des Paniers Marseillais, rubrique Paniers solidaires  :
> Panier de Gibbes > https://lespaniersmarseillais.org/?PaniersSolidaires
> Autres actions solidaires > https://lespaniersmarseillais.org/?ActionsSolidaires
> Lancement de la campagne de dons "Adopte un panier fada", édition 2020. Toutes les infos, vidéos, chiffres clés du projet et témoignages des familles ici, tout au long du mois des actualités seront publiées.
Lien pour donner : https://www.helloasso.com/associations/secours%20populaire%20des%20bouches%20du%20rhone/collectes/adopte-un-panier-fada

  • Les AMAP de Provence A partir du témoignage de Mireille le 21 10 20209 : Mireille nous explique que l’accessibilité alimentaire est une question qui se pose dans le réseau, « on a toujours tourné autour, mais comment toucher le public concerné, comment respecter les personnes ? ». Elle souligne l’importance de développer l’éduction populaire dans le réseau et partage une action menée lors d’un événement Solidar’Issol dans le centre Var où le réseau a organisé avec une association de cuisine provençale, un atelier de cuisine pour réaliser des repas pour 4 personnes pour 2,10€ par personne. Expérience à renouveler ? Le chantier interrégional va peut-être contribuer à lancer une dynamique en PACA ? Des liens se tissent avec les Paniers Marseillais allant dans ce sens dans le département des Bouches du Rhône ! A suivre….