Agir pour une agriculture alternative
mouvement interregional des Amap
Accueil » MIRAMAP » Fonctionnement » Les instances du MIRAMAP

Les instances du MIRAMAP

Les membres du MIRAMAP, le collectif, le bureau, le conseil d’orientation

Les membres

L’association est composée de :

De membres actifs :

1. paysans : ils représentent des fermes ayant un ou plusieurs partenariats en AMAP avec des groupes de consom’acteurs ;

2. groupes d’amapien.ne.s : ce sont les regroupements d’amapien.ne.s ayant un ou plusieurs partenariats en AMAP avec des paysan.ne.s.

3. réseaux d’AMAP : ce sont des associations regroupant des paysan.ne.s et des amapien.ne.s organisés en collectif sur un territoire. Un réseau d’AMAP est un réseau dont les membres sont des AMAP. D’un même territoire, il ne peut y avoir qu’un réseau choisi par le MIRAMAP selon 3 critères :

  • signature du socle commun de MIRAMAP par le réseau,
  • pertinence de l’échelle régionale,
  • nombre d’AMAP adhérentes au réseau supérieur à 5.

Les paysans et les groupes d’amapien.ne.s adhérents forment le collège des AMAP.

Les réseaux d’AMAP adhérents forment le collège des réseaux d’AMAP.

De membres sympathisants :

Toute personne physique ou morale souscrivant aux objectifs de l’association et aux principes définis à l’article 8 peut être membre sympathisant.
Elle doit adhérer à l’association soit comme simple adhérent sympathisant soit comme adhérent sympathisant donateur.

Une personne physique ou morale ayant uniquement la qualité de sympathisant n’a pas le droit de suffrage et n’est pas éligible au Collectif.

Le collectif et l’assemblée générale

Ils sont composés de deux collèges à part égale :
Le collège des réseaux des AMAP et le collège des AMAP

Le bureau

Le bureau se compose de 8 membres au maximum.

Le collectif élit en son sein :
1. un-e secrétaire général-e, coordinateur-trice de la commission « Vie associative et communication interne ». Il-Elle est chargé-e de la relation interne au MIRAMAP et à de l’information au sein du réseau
2. deux administrateur-trice-s délégué-e-s, assurant le rôle de porte-parole du MIRAMAP (de préférence un-e porte parole paysan-ne et un-e porte parole amapien-ne),
3. un-e trésorier-ière, coordinateur-trice de la commission « Gestion administrative et financière ». Il-Elle est chargé-e de superviser la gestion comptable, budgétaire et financière de l’association,
4. un-e secrétaire général-e adjoint-e
5. un-e trésorier-ière adjoint-e
6. un-e coordinateur-trice de la commission communication externe et représentation
7. un-e coordinateur-trice de la commission éthique et juridique

Ces 8 personnes portent la coordination du MIRAMAP, de manière concertée, et sont collectivement représentants légaux de l’association.

Le conseil d’orientation

Le Conseil d’Orientation est constitué des trois grandes familles d’appartenance du mouvement des AMAP : l’agriculture paysanne, l’agriculture biologique, et l’économie sociale et solidaire.