Agir pour une agriculture alternative
mouvement interregional des Amap
Accueil » Nos chantiers » Conseil d’Orientation » Les actes du conseil d’orientation de décembre 2010

Les actes du conseil d’orientation de décembre 2010

Le premier conseil d’orientation s’est réuni le 2 décembre à Paris. De nombreuses organisations partenaires ont participé à cette réunion, dont les échanges riches sont retranscrits dans le compte-rendu.
Au cours de cette réunion, nous avons pu réaliser quelques vidéos que nous mettons en ligne.

Les participants

Ce premier conseil d’orientation a réuni :

  • Hugues Toussaint : administrateur de l’association Bio Consom’acteurs (
  • Raymond Penhouët : président de la FADEAR
  • Cyril Dion : directeur de Colibris
  • Marc Chénais : coordinateur du Réseau Cocagne
  • Julien Adda : délégué général de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique des régions de France (FNAB) ;
  • Serge Bonnefoy : secrétaire technique de Terres en Ville
  • Sjoerd Wartena : président de Terre de Liens (TdL)
  • Silvia Pérez-Vitoria : sociologue
  • Bruno Lasnier : président du Mouvement de l’économie solidaire (MES)
  • Jean Guy Henckel : directeur général du Réseau Cocagne.

Cette réunion a été animé par Pierre Besse, ingénieur agronome, maraîcher depuis 20 ans, en AMAP depuis 7 ou 8 ans, essaimeur d’AMAP

Y ont participé pour membres du collectif de MIRAMAP (voir compte-rendu).

Le programme

Le matin a été consacré à un état des lieux des AMAP à l’aide des questions suivantes :

De votre point de vue, quels sont les espoirs, les nouvelles formes d’émancipation et les possibles suscités par le développement des AMAP ? Quels sont les limites, les dérives et/ou les freins que vous identifiez par rapport au développement des AMAP depuis presque 10 ans ?
En tant que partenaires ou observateurs avisés des AMAP, quelles spécificités (positives ou négatives) observez-vous dans le concept d’AMAP par rapport aux autres formes d’alternatives ?

L’après-midi, les participants ont partagé leur vision prospective des AMAP à l’aide des questions suivantes :

Quel est votre point de vue sur la création du MIRAMAP, sur les missions qui lui sont attribuées et sur son mode de fonctionnement ?
Quelques pistes de prospectives : le modèle économique, la charte et le concept d’AMAP, les AMAP et l’Agriculture Paysanne, les AMAP et l’Agriculture Biologique, les AMAP et l’économie solidaire, l’avenir du MIRAMAP.
Dans quelle perspective, chacun est-il pour son propre mouvement, et quelles modes de fonctionnement à rapprocher ? Qu’est-ce qu’apporte le MIRAMAP en plus ?
Les projets définis pour l’instant comme prioritaires par le MIRAMAP, est-ce que cela vous semble réellement des priorités et comment cela s’articule avec vos propres mouvements ?

Retrouvez le bilan du conseil d’orientation

Téléchargez le compte-rendu du premier conseil d’orientation !

  (PDF, 196.9 ko)