Agir pour une agriculture alternative
mouvement interregional des Amap
Accueil » MIRAMAP » Les réseaux adhérents » Réseau des AMAP du Tarn

Réseau des AMAP du Tarn

Longtemps informel, le réseau des AMAP du Tarn s’est constitué officiellement en Février 2010, en association loi de 1901. Jusque là, les sollicitations, par exemple pour aider à créer une AMAP, ou pour demander « aux AMAP » (sic) si cette année encore, elle allaient tenir un stand dans une foire bio régionale, se faisaient auprès de l’un ou l’autre d’entre nous, un peu au hasard des relations personnelles.

Il était donc nécessaire de créer une structure, visible, représentative du mouvement, pouvant répondre localement aux demandes de consommateurs ou producteurs isolés, à la presse régionale, à une communauté de communes organisant une réunion sur les circuits courts ou démarrant un projet de ferme couveuse.

Le réseau est piloté par un collectif d’une vingtaine de militants, producteurs ou amapiens. Depuis sa création, une dizaine d’AMAP supplémentaires ont vu le jour dans le Tarn et on en compte maintenant 27. Le dernier projet en date pour le réseau est d’aider à la création d’un verger collectif chez un paysan maraîcher, disposant d’un hectare libre. L’association sera une AMAP un peu particulière : le premier contrat s’établira sur une durée de 6 ans ; les paiements d’avance pour ce contrat vont servir à acheter 40% des arbres fruitiers ; chaque année une participation aux frais d’exploitation sera demandée aux adhérents de l’AMAP, en proportion de la part d’investissement collectif.

Un représentant du réseau est délégué pour participer au projet de ferme couveuse de Mas de Rest, initié par la communauté de communes de Tarn et Dadou ; un autre est délégué auprès de Terre de liens ; un troisième auprès des organisations de l’Economie Sociale et Solidaire. Pour ce qui concerne l’accès au foncier et la préservation des terres fertiles, c’est plus difficile car le réseau doit se constituer en partenaire des mairies et des communautés de communes, intervenir auprès des acteurs gérant les Schémas de COhérence Territoriale et les Plans Locaux d’Urbanisme. Il faut arriver à convaincre que le développement économique des territoires ne passe plus forcément par l’implantation de zones commerciales, au mieux artisanales, avec un super marché pour répondre aux besoins alimentaires des populations du territoire !

Le réseau a une fonction de représentation du mouvement des AMAP auprès des élus régionaux, de la presse locale, des écoles et lycées, des associations, pour promouvoir ce système citoyen d’approvisionnement alimentaire des populations à un prix accessible, sans renoncer au caractère écologique de la production, et à la réduction drastique des transports.

Les objectifs du réseau des AMAP du Tarn se résument ainsi :

• Partager les expériences au niveau local, mais aussi via MIRAMAP, au niveau national

• Favoriser la mise en relation producteurs/consommateurs pour créer de nouvelles AMAP.

• Agir concrètement pour participer au sauvetage des exploitations familiales et tenter de les rendre pérennes.

• Faciliter l’accès au foncier pour les nouveaux paysans candidats à l’installation.

• Accompagner les producteurs souhaitant s’installer en AMAP

• Aider à la réalisation de tout projet visant à la formation pratique des maraîchers, arboriculteurs, éleveurs, fromagers etc comme les fermes couveuses, les espaces tests etc..

• Sensibiliser les citoyens à la consommation responsable, équitable et solidaire et en particulier agir pour améliorer l’accès des populations pauvres à une nourriture de qualité et de proximité.