Agir pour une agriculture alternative
mouvement interregional des Amap
Accueil » Les AMAP » Les AMAP en pratique » Gérer une AMAP » Clic’AMAP : mon AMAP, mon réseau, en quelques clic !

Un logiciel par et pour le mouvement des AMAP

Clic’AMAP est un logiciel aux usages multiples  : de la gestion quotidienne de l’AMAP à la mise en réseau des membres du mouvement des AMAP. Voir la plateforme en ligne ici et toutes les informations sur le projet ci-dessous.

Construit autour d’une démarche participative, ce projet est actuellement porté par le réseau des AMAP Auvergne Rhône-Alpes, Alliance Isère, le réseau des AMAP des Hauts de france et le Miramap.

Vous êtes intéressés ? Contactez-nous sur clicamap@amap-aura.org

Cet article vous donne les clés de cet outil au service du mouvement des AMAP, au sommaire :
• Clic’AMAP en 2020 : les fonctionnalités pour les AMAP et pour les réseaux d’AMAP... et le renforcement de la dimension participative du projet.
• Bon à savoir sur Clic’AMAP
• Retours d’expérience d’AMAP

• Clic’AMAP en 2020

- Les fonctionnalités pour la gestion d’une AMAP

Flyers à télécharger ci-dessous en cliquant sur les images :

Récapitulatif des principales fonctionnalités :

  • Gestion des AMAPiens
  • Gestion des contrats (signature en ligne, fini les papiers)
  • Gestion des évènements
  • Espace dédié pour chaque type d’utilisateur, 3 profils : 1. Administrateur (ou AMAP) 2. AMAPien (dont référent) 3. Paysan (et ferme)
  • Calendrier des livraisons (mis à jour automatiquement)

Nouveau : des formations à distance sont proposées régulièrement pour découvrir Clic’AMAP. Vous pouvez y participer en vous inscrivant ici

Lire la suite, avec le détail des fonctionnalités existantes et celles à venir, sur le site du réseau des AMAP d’Auvergne Rhône Alpes

- Les fonctionnalités pour la gestion d’un réseau d’AMAP

Les réseaux d’AMAP d’Auvergne Rhône-Alpes et des Hauts de France utilisent Clic’AMAP comme outil de gestion de leur réseau, avec les fonctionnalités suivantes : base de données mise à jour soit par le réseau soit par les AMAP utilisatrices, cartographie (voir exemple du réseau des AMAP AURA ici) et mise à jour automatique, diffusion d’annonces "Paysan cherche AMAP, AMAP cherche Paysan, communication interne...

- Un travail de fond pour renforcer la dimension participative du projet "clic"AMAP"

L’année 2020 est aussi l’année d’évolutions de l’organisation mise en place : comité de pilotage, groupe de travail "développements", groupe de mutualisation animateurs.trices de réseaux...

La dimension participative du projet se traduit de 2 manières :
- par sa dimension inter-régionale : tous les membres du Mouvement des AMAP, de toute la France, peuvent participer ;
- par sa dimension "logiciel libre" : l’objectif est de proposer un cadre de travail partagé autour du code, et d’appeler ainsi à l’élargissement de la communauté de développeur.e.s. Pour cela il est prévu de formaliser une charte d’utilisation du code, et de contracter une licence libre adaptée.

• Bon à savoir sur Clic’AMAP

- Comment est né Clic’AMAP ?

En 2015, le réseau des AMAP Auvergne Rhône-Alpes, en lien étroit avec Alliance Isère, s’est inspiré des fonctionnalités d’AMAP j, un outil développé par un amapien de la Drôme, pour commencer à développer un nouvel outil incluant la dimension réseau : AMAP k, renommé Clic’AMAP.

- Comment est financé Clic’AMAP ?

Ce projet est soutenu financièrement par les adhésions au réseau des AMAP AURA et au Miramap ; par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Métropole de Lyon et le Ministère de l’agriculture ; et par le réseau des AMAP des Hauts de France.

- Pourquoi partager ses données sur un serveur commun à toutes les AMAP ?

L’utilisation « en commun » de ce logiciel permet d’aller au bout de la démarche participative, en permettant à chacun de contribuer aux nouveaux développements et réciproquement d’en bénéficier.
Le partage de données est indispensable à la pleine exploitation de la dimension réseau de Clic’AMAP afin de pouvoir les utiliser au bénéfice de tous : cartographies, mises en relation, communication interne et externe …
Les données sont en sécurité : l’hébergement des données se fait sur un serveur unique et sécurisé (bien sûr !). Clic’AMAP est un logiciel libre déclaré à la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), les informations sont conservées pendant 3 ans et sont utilisées uniquement par les réseaux d’AMAP, conformément à la loi « informatique et libertés ». En 2020, un chantier est en cours pour ouvrir largement la collaboration autour du code à une communauté de développeurs.

- Pourquoi Clic’AMAP a été développé en open source/libre ?

Ce choix a été fait car les valeurs du « libre » en informatique sont proches des valeurs des AMAP : au sens du « partage », de la participation, et de la l‘appartenance collective.
La forme « libre » permet de développer le logiciel dans une démarche participative, c’est à dire associant tous les membres du mouvement des AMAP qui le souhaitent aux développements. A l’image des organisations du mouvement dans lesquelles chaque membre peut apporter sa pierre à l’édifice.
Concrètement la démarche participative s’organise autour d’un comité de pilotage et d’un groupe de travail « développement » aux quels chaque amapien.ne et paysan.ne en AMAP peut participer.

- Pourquoi l’utilisation est-elle liée à l’adhésion aux organisations du mouvement des AMAP alors que c’est un logiciel libre ?

Pour assurer une coordination dans la durée
Pour que chacun puisse apporter sa pierre à l’édifice toute en assurant une efficacité et une cohérence globale au projet, une coordination et une expertise technique sont nécessaire. Concrètement il y a :
- 3 salariées de réseaux d’AMAP qui assurent l’animation et la coordination pour une partie de leur temps de travail
- une équipe de développeurs spécialisés dans l’open source
- une dizaine de bénévoles engagés dans la démarche participative et le pilotage.

Pour assurer la dimension réseau du logiciel
Le logiciel développé doit être hébergé, entretenu et maintenu (évolutions). Il y a le logiciel lui-même et les services autour (hébergement, suivi des mises à jour), d’où la nécessité d’y accorder des moyens humains et financiers même s’il s’agit d’un logiciel libre !

• Retours d’expérience d’AMAP

N’hésitez pas à partager vos retours sur l’utilisation de cet outil !

- AMAP de Genas (69)

- AMAP Bealière (38)

  (PDF, 410.2 ko)

  (PDF, 162.5 ko)

Vidéos

Abonnez-vous