Agir pour une agriculture alternative
mouvement interregional des Amap
Accueil » Actualités » Echo des régions » 6 & 14 avril 2019 Vers la création d’un réseau des AMAP en Bourgogne Franche-Comté !

Vers la création d’un réseau des AMAP en Bourgogne Franche-Comté ! Rdv les 6 et 14 avril 2019 !

Les choses avances concernant la création d’un réseau AMAP en Bourgogne Franche Comté. Il est temps d’organiser une rencontre. Voici l’invitation à 2 réunions d’informations les 6 et 14 avril 2019.

INVITATION :

La création d’un réseau des AMAP en Bourgogne Franche-Comté

Un projet ambitieux est porté par quelques AMAP et inter AMAP, le SIVAM du Serpolet, avec le soutien du MIRAMAP (le mouvement inter régional des AMAP) : la création d’un réseau des AMAP.

Deux réunions d’informations sont programmées :

  • Samedi 6 avril à la salle des fêtes de Montagney à 14h se tiendra une table ronde, au sein de laquelle une présentation du réseau des AMAP de BFC sera faite. Cette présentation se fera en marge de l’assemblée générale de Terre de Liens BFC, qui a lieu le matin dès 9h30. Un repas partagé réunira les convives entre les deux temps de la journée. Une visite de la ferme est également prévue l’après midi.
  • Samedi 14 avril à 10h au Centre social des Bourroches, 71 rue de la Corvée, à DIJON. Repas tiré du sac à midi.

Ces informations sont sur le flyer :

Word - 107.5 ko
Flyer Réseau AMAP bfc réunion

Nous vous prions de le faire circuler à celles et ceux qui pourraient être intéressé·e·s.

Une page internet du futur réseau des AMAP est en ligne : https://reseau-amap-regionbfc.frama.site/
Le projet va bénéficier du soutien de la CRESS. (Chambre Régional de l’Economie Sociale et Solidaire)

Pour les curieux, un dossier de 40 pages, ou pour les moins gros lecteurs·trices, un résumé du projet en 4 pages, sont à disposition sur demande (sebastien.barbati@gmail.com)

L’enjeu pour les citoyen·nes que nous sommes, réparti·e·s sur un vaste territoire est de pouvoir s’engager sans y perdre son latin. Il nous faudra inventer de nouvelles formes d’engagement comme faire partie d’un projet, ou d’une action sans forcément s’impliquer tout le temps, s’investir en fonction du temps qu’on souhaite consacrer, sans se sentir contraint. Chacun·ne peut contribuer à la réussite de notre projet.
Les AMAP y répondent : installer des paysan·nes, les aider, et leur assurer un revenu qui permet de vivre dignement, préserver l’environnement, se soucier du bien-être animal, commander des produits bons pour la santé. Il y a plein d’autres choses que les rencontres sur les lieux de livraisons pourraient faire naître !
Le réseau proposera un Lab’AMAP pour mitonner ses idées et accoucher de projets qui pourront créer du lien social, intergénérationnel, contribuer à réduire notre empreinte écologique, assurer une sécurité alimentaire dans les années à venir. Nous avons besoin du plus grand nombre, alors faites circuler l’information !
La première mesure importante pour nous, le premier engagement citoyen accessible à toutes et tous : faire connaître le projet ! Nous n’avons pas encore recensé toutes les AMAP, le bouche à oreille est sans doute un moyen de communication efficace !

La Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire nous soutient. D’autres organisme partenaires, financiers, sollicités ou que nous allons solliciter, très certainement. Nous avons l’intention, dès que les moyens financiers seront atteints et assurer pour au moins 3 ans, de recruter deux salarié·e·s pour le réseau, très certainement sur Dole ou Dijon.

Amapilement,
— 
Sébastien
Membre du comité de pilotage du réseau

Vidéos

Abonnez-vous