Agir pour une agriculture alternative
mouvement interregional des Amap
Accueil » Nos chantiers » Mobilisations paysannes » PERENNISATION DES FERMES EN AMAP : comprendre pour mieux agir !

PERENNISATION DES FERMES EN AMAP : comprendre pour mieux agir !

Comment comprendre le métier de paysan en AMAP ? Il y a des échecs et des réussites : comment les comprendre ? Comment vérifier que le modèle fonctionne ? Quelles stratégies sont favorables à la réussite ? Quels outils créer et partager ?
Présentation d’études menées par les acteurs du mouvement des AMAP qui permettent d’apporter des éléments de réponses !

En 2014, le Miramap initiait des travaux en partant du principe qu’une des conditions du respect de la Charte des AMAP c’est lorsque les fermes en AMAP sont soutenables au niveau économique, environnemental et social.
Lors du séminaire du 14 février 2015 à Avignon, un échange entre paysans a permis de formuler les questions suivantes :

  • « Quelles politiques d’accompagnement des paysans mettre en place au sein des réseaux ? Il y a des échecs et des réussites : comment les comprendre ? Comment vérifier que le modèle fonctionne ? Quelles stratégies sont favorables à la réussite ? Quels outils créer et partager ? Quels sont les besoins des paysans ? » (CR 14022015 à Avignon, page11)

Puis lors d’un échange sur le métier de paysan, a été exprimé le souhait de mieux comprendre ce nouveau métier au regard des ‘parcours de vie’, des ‘récits de vie’, des expériences, comprendre et ‘caractériser les causes d’échec dans l’installation des paysans’ pour ainsi obtenir des outils, des références aussi divers qu’est la diversité des parcours et des besoins de chacun !
Plus tard dans la journée, les participants ont invité le mouvement des AMAP à :

  • « prendre le temps de recueillir les histoires individuelles, des témoignages qui permettent de tirer des enseignements » (CR 14022015 à Avignon, page11)

Le Miramap a tissé de nouvelles coopérations pour mener plusieurs travaux d’études dont une avec Les AMAP de Provence qui a questionné les facteurs de réussites et d’échec des fermes en AMAP (2014-2015) et une seconde qui a démarré au printemps 2015 dans le cadre du Collectif InPACT National autour des conditions de la pérennisation des installations.

Nousr assemblerons progressivement les travaux d’études menés par les différents réseaux liés directement au métier de paysans en AMAP.