Agir pour une agriculture alternative
mouvement interregional des Amap
Accueil » MIRAMAP » Pourquoi adhérer au MIRAMAP ?

Pourquoi adhérer au MIRAMAP ?

Décembre 2009 à Anneyron : première réunion des AMAP de France. Dans l’enthousiasme les 120 participants décident de fonder le Mouvement Inter Régional des AMAP.

Pourquoi une association de plus pour œuvrer à maintenir des paysans de famille autour des bassins de vie de chaque territoire ?

En effet ce projet global est déjà celui des AMAP elles mêmes et des réseaux territoriaux.
Mais les tâches et les actions de chaque entité, se veulent différentes et complémentaires ; c’est ce qu’on appelle le principe de subsidiarité.

- L’AMAP organise et fait vivre le partenariat entre chacun de ses amapiens et le ou les paysans qui les alimentent.
- Aux réseaux locaux reviennent la responsabilité de l’essaimage des AMAP sur leur territoire, et le respect de l’éthique via les démarches participatives d’accompagnement et de progrès pour les paysans et pour les groupes.
- Le MIRAMAP a été créé pour construire une mutualisation des réflexions et des expériences entre les régions, pour représenter le mouvement au niveau national lors des multiples sollicitations des médias, du ministère de l’agriculture, des partenaires défendant comme nous des pratiques agroécologiques contre une industrialisation productiviste de l’agriculture et de l’élevage.
Il est aussi chargé d’une veille juridique : ces compétences de juristes existent ici ou là dans le réseau global des AMAP. Le MIRAMAP y fait appel au nom de tous et diffuse les réflexions et les réponses.
Il diffuse et promeut aussi les initiatives intéressantes comme celle des cagnottes solidaires par exemple.
Toutes les ressources d’ailleurs sont en libre accès sur le site ; les rencontres nationales sont ouvertes à toutes celles et tous ceux, adhérents ou non, impliqués dans cette œuvre commune.

Alors, si tout est accessible, pourquoi adhérer ?

Le MIRAMAP n’est pas un syndicat offrant un service et défendant les intérêts de ses adhérents . C’est la vitrine française de l’agriculture soutenue par une communauté ( les CSA Community Supported Agriculture sont une mouvement mondial) . Beaucoup de monde regarde cette vitrine, et pas seulement en France !

L’adhésion scelle un pacte conclu entre les membres de l’association, autour du projet qui les réunit. Elle les engage dans une démarche solidaire ; l’adhésion volontaire est aussi le gage d’un fonctionnement démocratique de l’association : l’adhérent en est l’élément constitutif de base : élire les responsables, être élu, débattre des orientations, voter le budget, contrôler la gestion....et assurer en permanence que l’objectif pour lequel l’association a été créée, n’est pas perverti.

Le bénévole associatif a besoin de reconnaissance et de soutien à son action ; l’adhésion est un encouragement et une valorisation du bénévolat. Elle favorise le renouvellement des responsables et dynamise le fonctionnement de l’organisation : nouveaux adhérents, veut dire nouvelles attentes, nouveaux projets, ....

L’adhésion par sa dimension économique est une contribution essentielle pour la pérennité de l’association : l’acte d’adhérer est matérialisé par une cotisation, qui pour être symbolique ( il a été demandé de faire remonter au MIRAMAP, 1 € par amapien, via les AMAP et les réseaux adhérents) n’en n’est pas moins conséquente. Il y a 2000 AMAP et probablement plus de 100 000 familles qui les fréquentent. Si les cotisations du MIRAMAP se montaient à 100 000 € , sa crédibilité serait renforcée vis à vis des organismes sollicités pour une subvention, et vis à vis des partenaires.

L’implication de ses cotisants, démontre l’intérêt qu’ils portent à ses buts et objectifs, clairement annoncés dans la charte des AMAP.

Adhérez, faites adhérer : Nous avons besoin les uns des autres, nous avons besoin de nous rassembler

Les membres du collectif du MIRAMAP

Bienvenue aux nouveaux adhérents
Nous sommes à votre disposition pour toute question, écrire à contact@miramap.org